Parcours Direction de projets culturels

Les diplômes universitaires consacrés aux métiers de la culture sont apparus au cours des années 1980 et 1990. Ils avaient pour but de favoriser la professionnalisation de la gestion des équipements et des manifestations dans des domaines variés. Ils répondaient aussi à un intérêt de plus en plus vif de nombreux étudiant-e-s pour les professions qui s’étaient progressivement développées autour des activités artistiques.

Le parcours « Direction de projets culturels » (DPC) est l’un des plus anciens de ces diplômes, apparu d’abord en formation continue (l’option « Cadres culturels territoriaux », en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles), puis en formation initiale (l’option « Métiers de la culture, au sein de Sciences Po Grenoble). Le parcours DPC consiste à former des acteurs des politiques publiques, travaillant directement ou indirectement pour le compte de collectivités publiques. DPC entend poursuivre cette activité en prenant en compte des changements importants intervenus dans les rapports des sociétés contemporaines au fait de culture. La démocratisation culturelle a longtemps eu le quasi-monopole de la légitimation des interventions publiques en ce domaine, mais elle n’en constitue plus désormais l’unique référentiel. La préservation de la diversité culturelle, l’attractivité et le dynamisme des territoires, le soutien aux industries culturelles ou la reconnaissance des droits culturels en sont aujourd’hui d’autres finalités légitimes.

C’est pourquoi, l’objectif global du parcours « Direction de projets culturels » est de former des responsables capables de définir et mettre en œuvre des actions publiques permettant aux collectivités publiques de répondre de façon pertinente à ces nouveaux enjeux.

Le parcours Direction de projets culturels est ouvert (DPC) en formation continue :

  • Avec l’option « Métiers de la culture » : Cette option du parcours correspond à un cursus universitaire classique. Les apprenants sont intégrés à une promotion d’étudiants en formation initiale et suivent, en présentiel, les deux années (ou la dernière année seulement) du 2nd cycle du Diplôme de Sciences Po Grenoble sur des temps universitaires habituels, sans organisation temporelle particulière pour les publics en formation continue.
  • Avec l’option « Cadres culturels territoriaux » : Sur un rythme d’alternance compatible avec l’exercice d’une activité professionnelle, ce cursus est proposé en partenariat entre Sciences Po Grenoble et l’Observatoire des politiques culturels. Il s’adresse à un public de la formation continue témoignant d’une solide expérience dans les métiers de la culture. Les apprenants intègrent le parcours en 5ème année du diplôme. La formation se déroule en 12 sessions d’une semaine réparties sur deux ans.

Découvrez les documents relatifs au parcours DPC – Option « Cadres culturels territoriaux » :

plaquette de présentation
maquette des enseignements

En savoir plus sur notre partenaire L’Observatoire des politiques culturelles : http://www.observatoire-culture.net/rep-formations/ido-9/master_2.html

Prochain recrutement pour le parcours DPC – Option « Cadres culturels territoriaux »

Prochain recrutement : printemps/été 2025 pour une rentrée en janvier 2026.

2022-2023

MCC A4 et A5 DPC


Stages

 

Le second semestre de la première année est dédié à un stage en administration territoriale ou organisation privée culturelle en France ou à l’étrangers ou à la rédaction d’un mémoire universitaire (obligatoire pour les étudiants qui intègrent la première année du master sans avoir rédigé un tel mémoire au cours de leur cursus universitaire antérieur). Le stage en organisation ou entreprise culturelle en France ou à l’étranger donne lieu à un rapport. Rapports de stage et mémoire sont soutenus fin juin-début juillet de l’année en cours.

Le second semestre de la seconde année est dédié à un stage obligatoire de fin d’études dans une organisation culturelle en France ou à l’étranger. Ce stage donne lieu à la rédaction d’un mémoire professionnel (Master Thesis).

Compétences

 

Le parcours Direction des projets culturels vise à permettre à ses étudiants de développer dans le temps de la formation des activités clés à vocation professionnelle. Un référentiel de compétences est associé à chaque activité . Le référentiel de compétences permet de préciser de façon ordonnée les étapes nécessaires à la bonne réalisation de l’activité.

Référentiels d’activités et de compétences visées par le parcours de formation.
1/ Analyse des politiques culturelles territoriales

Référentiel de compétences

  • Donner une représentation synthétique d’une politique culturelle en mobilisant des outils d’analyse de l’action publique ;
  • Construire une représentation structurée et synthétique de la gouvernance multi-niveaux au sein d’un territoire ;
  • Construire une représentation structurée et synthétique des perspectives culturelles sur un territoire, contraintes et ressources ;
  • Construire une représentation structurée et synthétique d’une situation professionnelle individuelle.

Bloc de compétences associé à l’activité : RNCP34024BC01 – Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte la complexité d’une demande ou d’une situation

2/ Exprimer sa pensée de manière claire et concise en contexte professionnel culturel, à l’écrit comme à l’oral, en français et en anglais

Référentiel de compétences

  • Rédiger et sourcer un argumentaire écrit relatif à un projet culturel ;
  • Communiquer en langue anglaise sur des thèmes culturels ;
  • Présenter oralement de façon structurée et synthétique une réflexion personnelle concernant une politique ou un projet culturel.

Bloc de compétences associé à l’activité : RNCP34024BC02 – Exprimer sa pensée de manière claire et concise à l’écrit comme à l’oral, en français et en anglais

3/ Adapter ses méthodes et ses outils de travail au regard du contexte culturel et politique du territoire

Référentiel de compétences

  • Rassembler, en s’appuyant sur des méthodes des sciences sociales, les données déterminantes d’un contexte territorial (économique, social, politique, culturel) ;
  • Identifier les éléments d’ajustement ou de désajustement d’un projet culturel à un contexte territorial. Faire des préconisations en conséquence ;
  • Identifier les éléments d’un contexte susceptibles de connaître des évolutions déterminantes en matière de politiques culturelles ;
  • Analyser les demandes et volontés politiques en matière culturelle sur un territoire donné ;
  • Proposer et construire des outils adaptés aux demandes et volontés politiques en matière culturelle sur un territoire donné.

Bloc de compétences associé à l’activité : RNCP34024BC03 – Organiser son travail selon le contexte et la demande

4/ Analyser la conduite d’un projet dans le domaine des politiques culturelles

Référentiel de compétences

  • Analyser le financement et/ou le modèle économique d’un projet culturel en mobilisant des savoirs spécialisés ;
  • Inscrire un projet culturel dans les mutations de l’action publique (décentralisation, européanisation, transition) ;
  • Inscrire un projet culturel dans les mutations de l’action publique en matière culturelle ;
  • Analyser les performances et limites d’une gouvernance culturelle multi-niveaux.

Blocs de compétences associés à l’activité : RNCP34024BC04 – Piloter un projet

5/ Développer un cadre collaboratif de travail au service d’une politique ou d’un projet culturel

Référentiel de compétences

  • Mobiliser des capacités d’écoute et d’argumentation orales et écrites ;
  • Identifier les dimensions transverses (inter et trans – sectorielles) d’un projet culturel ;
  • Identifier les ressources et partenaires à solliciter ainsi que les conditions de leur mobilisation ;
  • Communiquer auprès de l’ensemble des partenaires sur les modalités du travail collaboratif ;
  • Déployer au sein d’un service des méthodes assurant un travail collaboratif [Seulement pour FC].

Bloc de compétences associé à l’activité : RNCP34024BC05 – Travailler dans un cadre collaboratif

Directeur-trice des affaires culturelles dans une collectivité territoriale ; attaché-e territorial-e- dans un service culturel, chargé de mission dans une agence culturelle régionale ou départementale, conseiller culturel d’un-e élu-e, chargé-e de la culture dans un service de coopération internationale décentralisée, chargé-e pour les financements culturels européens, …

Mais aussi : administrateur-trice, secrétaire général(e) d’une organisation culturelle; chargé-e- de projets dans une compagnie de danse, de théâtre ou une entreprise culturelle, agent de développement culturel, agent du patrimoine, responsable d’un équipement ou d’un site patrimonial.

 

 

 

Responsable pédagogique

Lisa Marx
Maîtresse de conférences en science politique
lisa.marx@iepg.fr

Scolarité

Teddy MERLE   Tél. 04 76 82 83 78

Pour la 4ème année : contact-diplome-igap@sciencespo-grenoble.fr

Pour la 5ème année : contact-parcours-dpc@iepg.fr

Formation continue : information, devis et inscription

DPC – Option « Métiers de la culture » : Elise Chagot – elise.chagot@sciencespo-grenoble.fr

DPC – Option « Cadres culturels territoriaux » – Kevin Dos Santos – kevin.dos-santos@sciencespo-grenoble.fr







Journalisme

Ecole de Journalisme de Grenoble

Ce double diplôme Master Journalisme a pour objectif de former aux métiers du journalisme : journaliste généraliste et spécialisé, secrétaire de rédaction, reporter-rédacteur, journaliste reporter d’image (JRI), journaliste radio, web-journaliste etc