Madame Estelle Davet, marraine de la cérémonie de remise des diplômes promotion 2023

Chers diplômés, chères diplômées,

J’ai le plaisir de vous annoncer que la marraine de la cérémonie de remise des diplômes de votre promotion 2023 sera madame Estelle DAVET, Contrôleure générale des services actifs de la police nationale. Conseillère missions de police au cabinet du Directeur général de la police nationale à Paris.

Estelle Davet

Voici ses quelques mots, avant de nous rejoindre samedi 16 mars à Grenoble :

« Rejoindre Sciences Po Grenoble reposait sur ma volonté de ne pas me spécialiser précocement, ayant déjà dû renoncer aux sciences après le bac. Cette diversité m’a captivée, offrant une atmosphère stimulante et des échanges enrichissants avec les enseignants.

La flexibilité des options offertes m’a permis de renouer avec les sciences et de réaliser mon mémoire sur la décision dans l’urgence, conduisant à une collaboration avec les urgences de l’hôpital Michallon de Grenoble.

Ma carrière de commissaire de police, initiée après Sciences Po, une année de Prép’ENA et la réussite au concours, a été marquée par la diversité des missions et des équipes rencontrées : du travail d’enquête pendant 15 ans ou au sein de directions de services innovants comme la police technique et scientifique qui fait partie de la police judiciaire. À la tête du service central d’identité judiciaire, j’ai supervisé les activités opérationnelles et techniques de l’ensemble des services de la police technique et scientifique en France, jouant un rôle crucial dans des affaires criminelles, terroristes et d’identification de victimes. J’ai également occupé le poste de conseillère judiciaire du Directeur général de la police nationale.

Ce parcours m’a enseigné l’importance du service public et de la proximité avec le terrain. Je souhaite transmettre aux étudiants l’importance de garder l’esprit ouvert, d’apprendre constamment et d’embrasser les défis avec détermination.

Sciences Po Grenoble m’a offert une méthode, une démarche de réflexion en matière juridique, de bonnes bases en finances publiques, et m’a permis d’avoir une vision élargie et de replacer dans un contexte spécifique ce que je faisais, exercice indispensable dans un métier où notre quotidien nous amène à ne traiter que le dysfonctionnement.

Ce fut également le lieu de rencontres précieuses qui ont joué un rôle central dans ma vie personnelle. J’y ai rencontré mon mari et un de mes fils y a fait sa licence et a été membre de la BAM, la fanfare de Sciences Po Grenoble ! Puissent les étudiants tirer profit de leur expérience autant que moi ! ».

Lire son portrait complet sur le site de l’association des diplômés de Sciences Po Grenoble-UGA


Et Amadou BAH (diplômé en 2021), Franco-Guinéen en sera notre invité spécial : de la militance à l’exil en passant par Sciences Po Grenoble-UGA.

Amadou BAH

Notre invité spécial est Guinéen, après avoir passé sa jeunesse en Guinée et fait ses études jusqu’à l’obtention d’une licence en Sociologie à l’Université Kofi Annan de Conakry en 2016, il s’exile en France pour préserver sa propre sécurité, après s’être engagé pour la démocratie et la justice dans un mouvement d’opposition et de jeunesse.

En 2021, il obtient le master PPOI – Politiques et pratiques des Organisations Internationales et est recruté à Paris par France Terre d’Asile, comme Chargé d’accompagnement et de suivi des parcours d’intégration des demandeurs d’asiles, des bénéficiaires de la protection internationale et des déboutés du droit d’asile.

En janvier 2024 : il obtient la double nationalité franco-guinéenne. Entre 2022 et 2024, il publie une quinzaine d’articles dans différents médias et sites européens et africains. Et projette maintenant un séjour aux États Unis, un éventuel retour au Pays ou un recrutement dans une institution internationale.

 

Au plaisir de vous retrouver bientôt,

Sabine Saurugger
Directrice de Sciences Po Grenoble – UGA