Sciences Po Grenoble obtient le label « collections d’excellences » en Sciences Politiques

 Communiqué du centre de documentation Sciences Po Grenoble

Les collections du centre de documentation de Sciences Po Grenoble viennent d’être labellisées « CollEx » (« Collections d’excellence ») pour une durée de 5 ans (reconductible).

logo-collexCe label, attribué par le Groupement d’intérêt scientifique CollEx-Persée, permet d’identifier les collections d’intérêt national. Par cette labellisation, le GIS vise à organiser la coopération documentaire entre les grandes bibliothèques patrimoniales et scientifiques.

Dans ce sens, nous amorçons un travail collaboratif avec les centres de documentation de Sciences Po Paris et Bordeaux. Bibliothèques avec lesquelles nous avons répondu collectivement, en janvier 2017, à l’appel d’offre de labellisation de nos collections. Une première réunion aura lieu le 29 mars à Grenoble, afin d’établir les bases de notre partenariat. Nous avons également pour projet de réunir les bibliothèques d’IEP et d’Universités possédant une recherche développée en science politique.

Parallèlement, le GIS va mener différentes actions de valorisation, notamment par un travail de cartographie nationale des fonds d’excellence pour la recherche. Les collections du Centre de documentation de Sciences Po Grenoble y seront d’ailleurs référencées.

Afin de faire vivre ce patrimoine scientifique et en articulation avec les programmes de recherche, le GIS va s’attacher à mener les projets suivants :

  • Accroître la collecte, le signalement, l’accès, la conservation et faciliter les usages des collections à destination des chercheurs
  • Soutenir la production de matériaux de la recherche et développer des services associés performants qui seront au plus près des besoins des chercheurs
  • Numériser des collections en lien avec des programmes de recherche
  • Établir des plans de conservation de documents partagés entre différents établissements
  • Moderniser la fourniture de documents via l’acquisition de ressources électroniques pour des communautés de chercheurs, le développement de la numérisation à la demande, la recherche de solutions juridiques et techniques permettant de mettre en place un PEB électronique, etc.
  • Mettre en place une politique concertée en matière d’archivage électronique