Sciences Po Grenoble jette les bases d’une coopération ambitieuse en Tunisie

Les sixièmes journées internationales sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, consacrées au Maroc et à la Tunisie, qui se sont tenues en novembre dernier, ont boosté les relations de Sciences Po Grenoble avec la Tunisie.

C’est pour faire le point sur les coopérations engagées ces derniers mois et consacrer deux partenariats que Jean Marcou, le directeur des relations internationales de Sciences Po Grenoble et Jamil Sayah, maître de conférences à l’UGA, se sont rendus du 19 juin au 22 juin dans ce pays.

Ce déplacement a surtout permis la signature définitive d’accords de coopération avec deux universités tunisiennes : l’Université centrale de Tunis et l’Université de Sousse.

Université centrale de Tunis

RI2

Université de Sousse

RI3

 

Dès la rentrée prochaine, ces partenaires seront notamment accessibles à nos étudiants et enseignants-chercheurs pour des séjours d’échange, mais des coopérations renforcées sont d’ores et déjà à l’étude. Le professeur Ferhat Horchani, l’un des responsables éminents de l’Université centrale, au demeurant ancien ministre de la défense, sera d’ailleurs professeur-invité à Sciences po Grenoble, au cours de l’année académique à venir. Des discussions sur le contenu de notre future coopération pédagogique et scientifique ont eu lieu également avec le professeur Mountassar Ouardi, doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques de Sousse, et son équipe.

Ce volet universitaire de la mission de Jean Marcou et Jamil Sayah s’est doublé d’un volet professionnel, l’un et l’autre ayant une longue réunion de travail avec la directrice de l’ENA de Tunis, Mme Asam Shiri Laâbidi, et ses principaux collaborateurs, particulièrement intéressés par l’établissement d’une coopération avec Sciences Po Grenoble, pour développer des programmes de formation qui pourraient être en partie à distance.

Au cours de leur séjour, Jean Marcou et Jamil Sayah ont également rencontré la professeure Oisila Saadia, directrice de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), un partenaire déjà ancien de notre institut, qui accueille régulièrement nos enseignants et nos étudiants en séjour de recherche, et s’associe à certaines de nos activités. Les deux représentants de Sciences Po Grenoble, par ailleurs, ont pu faire un large tour d’horizon de la situation universitaire tunisienne avec notre collègue Emmanuelle Deschamps, maîtresse de conférences à Sciences Po Grenoble, qui est actuellement attachée de coopération universitaire au sein du service culturelle de notre ambassade à Tunis.

Enfin, Jean Marcou et Jamil Sayah ont eu le plaisir de retrouver leur ancien étudiant, Théo Blanc, en pleine recherche sur « son terrain tunisien ». Brillant diplômé du parcours MMO et du Label recherche, Théo est désormais boursier de l’Institut universitaire européen de Florence et fait une thèse sur la Tunisie, sous la direction du professeur Olivier Roy.