Séminaires prospectifs – rencontre des acteurs de l’ESS

> Recherche > Chaires thématiques > La Chaire ESS > Séminaires prospectifs - rencontre des acteurs de l'ESS

Depuis novembre 2015, la chaire ESS de Sciences Po Grenoble organise en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole son séminaire prospectif annuel qui rassemble acteurs privés, publics, chercheurs et étudiants venus débattre et échanger autour d’une  thématique d’actualité touchant aux organisations de l’Économie Sociale et Solidaire. Chaque année ce sont donc une centaine de participants, acteurs économiques et sociaux grenoblois qui viennent alimenter les débats, partager leurs réflexions et expériences pour s’enrichir d’apports réciproques autour de conférences, tables rondes,  ateliers ou groupes de travail.  Journées d’échanges et de rencontres, les séminaires se donnent donc deux ambitions :

  • Permettre la rencontre entre l’écosystème solidaire et social grenoblois et le monde universitaire, en décloisonnant et favorisant les échanges entre eux dans une logique d’enrichissement mutuel.
  • Etablir une synthèse et partager un diagnostic commun sur une problématique d’actualité pour les organisations de l’ESS.

 

.

Les thématiques abordées les années précédentes :

 

  • Edition 2019 : Stratégies de croissance et développement des entreprises de l’ESS.

Affiche stratégies de développement et de croissanceCe jeudi 28 novembre s’est tenue la 5ème édition des séminaires prospectifs de la Chaire ESS. Consacrée aux questions de croissance et de développement des entreprises de l’ESS, la journée a rassemblé une centaine de professionnels  venus réfléchir, échanger et dialoguer ensemble pour identifier les bonnes pratiques, les questions opportunes pour repartir encore mieux armés pour contribuer au développement de l’ESS sur le bassin grenoblois et alentour.

Une belle réussite donc, pour laquelle la Chaire ESS tient en particulier à remercier :

Martine Vézina de HEC Montréal, Tiana Risticevic de l’AVISE, Armand Rosenberg de la CRESS AURA pour leurs éclairantes contributions. Merci également à Jérôme Rubes, vice-président en charge de l’ESS à la Communauté d’Agglomération Grenobloise pour son introduction qui marque le soutien continu de la collectivité à l’Economie Sociale.

Bien évidemment, merci à nos partenaires qui nous ont accompagné dans l’organisation de cette journée : Yann Saletes, de GAIA- France Active, Julien de Leiris, de Ronalpia, Pauline Neuilly de la CRESS AURA, , Alpesolidaires et Vecteurs Activités.

Enfin, grand merci également aux responsables d’entreprises et de structures sociales et solidaires qui ont bien voulu se prêter au jeu du témoin inspirant, permettant ainsi d’enrichir encore les échanges pendant les ateliers. Merci donc à Jean-Marc Gamba de l’ ADATE, Cyril Zorman de PROBESYS , Marie-Anne Grisal, de GAÏA, Pierre Rousseau de La Fabrique Musicale, Laurent Pinet du GES UlISSE, Juliette Brunerie de SEMAWE, Philippe Odier d’EPISOL et Julien De Leiris de Ronalpia.

Retrouvez ICI les actes du séminaire. D’ores et déjà, de nouvelles collaborations se dessinent, touchant à nos études, master class, conférences attablées ou plus simplement aux travaux et compétences de nos étudiants. Si vous aussi vous souhaitiez vous impliquer dans des coopérations touchant à l’ESS sur le territoire d’agglomération, n’hésitez pas à revenir vers nous !

 

  • Edition 2018 : « Les entreprises de l’ESS, modèles de l’entreprise de demain ? »

La responsabilité sociale des entreprises (RSE), l’entrepreneuriat social et les débuts d’implantation du label B-Corp en France1 élargissent les possibilités pour les entreprises de mettre en avant leurs qualités sociales et environnementales, bousculant ainsi l’économie sociale et solidaire (ESS) sur son propre champ. Le nombre d’entreprises revendiquant un impact social ou environnemental positif augmente, tandis qu’en parallèle, l’arrivée des entreprises libérées, sans hiérarchie, interroge les spécificités internes des entreprises de l’ESS. Dans un tel contexte, l’ESS est alors invitée à se positionner : ses entreprises peuvent-elles devenir le modèle de l’entreprise de demain ? Compte-rendu des actes ici.

  • Edition 2017 :   « Formes d’échanges et de coopération entre l’ESS et autres acteurs du territoire ». 

La coopération est un pilier historique et fondamental de l’Économie Sociale et Solidaire. Qu’elle soit économique, territoriale, interne ou externe, toute forme de coopération génère bien souvent un avantage supérieur à l’action en solitaire. Si les acteurs de l’ESS ont construit des modèles de coopération propres à leurs secteurs, les problématiques territoriales socio-économiques incitent à créer et renforcer les coopérations avec toutes les parties prenantes du territoire. Le contexte économique et social actuel encourage l’émergence des coopérations dans des secteurs de plus en plus nombreux afin de développer les modèles économiques de demain. La question du décloisonnement et des liens entre les acteurs du territoire avec l’économie classique devient donc centrale. Quels sont les apports mais aussi les freins à la coopération entre acteurs ? Quelles en sont les conséquences pour les structures de l’ESS, pour le projet, pour les partenaires, pour le territoire ? Comment émerge la coopération ? comment se consolide-t-elle ? Quels sont les liens entre coopération et développement socio-économique local ? Quelles perspectives pour l’avenir ? Compte-rendu des actes ici.

  • Edition 2016 : «  ESS et fonction employeur » 

Les structures de l’ESS qui emploient des salarié-e-s doivent satisfaire à des obligations légales, réglementaires et conventionnelles, au même titre que tout employeur. Elles ont aussi la responsabilité de développer des pratiques de gestion des ressources humaines contribuant au développement d’emplois de qualité, et favorisant la formation et l’évolution des salarié-e-s. Cependant, la fonction employeur revêt des enjeux supplémentaires au regard des spécificités du secteur. D’une part, les dirigeants doivent parvenir à articuler différentes formes et différents temps de travail (salariat, bénévolat, volontariat). D’autre part, le contexte économique actuel les contraint à se concentrer sur la pérennisation de l’emploi, au détriment des autres problématiques. Compte-rendu des actes ici.

  • Edition 2015 : « ESS, financements : et solidarité » 

Entre approche conceptuelle et confrontation avec la réalité du terrain, comment aborder la question des financements et de la solidarité au sein des organisations de l’ESS ? Sous des formats variés – ateliers en groupes réduits, table ronde en plénière et rencontres individuelles – la journée a permis de faciliter et simplifier les échanges entre des acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire et des financeurs ou acteurs nationaux et internationaux.  Compte-rendu des actes ici.

 

Lien vers : https://sites.google.com/a/iepg.fr/amelie-artis/seminaires-prospectifs—rencontre-des-acteurs-de-l-ess