Ouverture d’un nouveau parcours « Transitions écologiques » à la rentrée 2020

bandeau parcours transitions écologiques-01

Penser et agir dans un monde complexe : le nouveau parcours Transitions écologiques de Sciences Po Grenoble 

 

A la rentrée 2020, Sciences Po Grenoble ouvre un parcours du diplôme, valant grade de Master, consacré aux « Transitions écologiques ».

Alors que les sociétés humaines sont confrontées à l’entrée en résonance des crises écologiques, économiques, sociales et désormais sanitaires, Sciences Po Grenoble avait à cœur de faire de l’institut un lieu de réflexion et de formation de haut niveau sur ces enjeux.

Le parcours Transitions écologiques du diplôme de Sciences Po Grenoble est proposé en formation initiale (formation continue et à distance à venir). Il forme à l’accompagnement et au pilotage des projets de transition écologique dans toute forme d’organisations — administrations, associations, collectivités, coopératives, entreprises — et dans la plupart des secteurs d’activité concernés par les enjeux de transition. Ce parcours vise ainsi à l’acquisition de connaissances et de compétences opérationnelles dans les secteurs clés de la transition écologique — transports, énergie, agriculture et alimentation, industrie et bâtiment –, comme dans les modes de gouvernance de cette transition — pratiques démocratiques, politiques territoriales, relations internationales…

S’inscrivant dans l’esprit pluridisciplinaire de l’enseignement et de la recherche de Sciences Po Grenoble, ce parcours vise à la diffusion et à la maîtrise des outils et concepts juridiques, économiques, politiques, sociologiques et philosophiques qui permettent de penser et d’accompagner la transition. L’approche pluridisciplinaire doit permettre d’appréhender la complexité des enjeux et d’y répondre : d’une part, via une forte ouverture aux apports des différentes sciences sociales ; d’autre part, en initiant les étudiant.e.s aux différentes sciences naturelles et physiques  qui permettent de diagnostiquer l’ampleur des crises écologiques et d’accompagner la prise de décision (compréhension des dynamiques et des ordres de grandeurs). S’inscrivant dans la dynamique créée par la création de l’Université Grenoble Alpes, ce parcours est aussi proposé en double cursus aux élèves ingénieurs dans les 6 écoles de Grenoble INP : Grenoble INP – Ense³, Grenoble INP – Ensimag, Grenoble INP – Esisar, Grenoble INP – Génie industriel, Grenoble INP – Pagora, Grenoble INP – Phelma. Une réflexion est en cours pour l’ouverture aux élèves de Polytech Grenoble, qui est maintenant également une école de Grenoble INP, Institut d’ingénierie et de management de l’UGA

La première année se concentre plutôt sur l’acquisition des connaissances et des compétences associées aux enjeux concrets de la transition écologique. La seconde année est plus centrée sur les enjeux transversaux des politiques environnementales.

Les débouchés professionnels et citoyens du Parcours Transitions écologiques sont nombreux. En termes de secteurs d’activités, des métiers associés à la transition existent dans le secteur public, dans le secteur privé ou dans le tiers-secteur (organisations non-gouvernementales, etc.). Il s’agit de métiers déjà connus, dans la conception et la mise en œuvre de démarches de transitions, dans la conception et l’animation de démarches de concertation et de démocratie locale, dans la gestion des ressources et milieux naturels (parcs naturels, agences de l’eau), dans l’animation et la communication, mais aussi dans la recherche appliquée ou fondamentale (science politique, économie, sociologie, etc.). Par ailleurs, tout indique qu’une grande partie des métiers de la transition écologique restent encore à inventer.

De ce point de vue, si le parcours Transitions écologiques offrira des débouchés professionnels importants et diversifiés, il permettra surtout de transmettre aux étudiantes et étudiants qui le suivront des compétences multiples dont l’utilité dépasse l’aspect simplement professionnel : des compétences scientifiques de premier plan, pour penser un monde complexe, mener une étude d’impact, réaliser un bilan carbone… Des compétences démocratiques, pour animer un débat, négocier, convaincre, organiser la prise de décision… Des compétences organisationnelles pour travailler en autonomie et en équipe, mener à bien des projets de nature diverse… En somme, il s’agit d’offrir à toutes et tous les moyens de répondre au mieux aux défis auxquels les crises écologiques vont soumettre nos sociétés et nos démocraties.

 

Responsables pédagogiques :

Arnaud Buchs, Maître de conférences en économie
Florent Gougou, Maître de conférences en science politique
Séverine Louvel, Maîtresse de conférences en sociologie
Simon Persico, Professeur des universités en science politique

Pour les contacter : transitions@iepg.fr

Scolarité

Anne Jorge
Gestionnaire de scolarité
Tel.04 76 82 61 05

contact-parcours-transitions-ecologiques@iepg.fr