Motion du Conseil d’Administration de Sciences Po Grenoble – UGA du 9 mars 2021

Conseil d’administration du 09/03/2021
Motion du Conseil d’Administration de Sciences Po Grenoble – UGA

 

Depuis plusieurs jours notre Institut est au centre de l’attention médiatique à la suite du collage sauvage sur ses murs d’affiches mettant en cause très violemment deux enseignants accusés d’islamophobie et de fascisme.

Sur la proposition de la communauté académique de Sciences Po Grenoble – UGA, le Conseil d’Administration de l’établissement condamne fermement cet affichage qui relève de l’injure et de l’intimidation. Ce collage, qui a fait l’objet d’une saisine du Procureur de la République par la directrice, nous paraît particulièrement odieux car il met aujourd’hui en danger non seulement les deux enseignants cités mais l’ensemble des personnels et des étudiant•es qui forment notre communauté. Depuis quelques jours de nombreux commentaires ont été émis sur ces faits dans les médias.

Dans ce contexte, le conseil d’administration souhaite réaffirmer son attachement fondamental au respect des règles établies et légitimes de l’échange académique. Nous appelons également au respect du devoir de réserve par les enseignant•es et les enseignant•es-chercheur•es de l’établissement ainsi que de la liberté syndicale. La transgression de ces règles est dangereuse pour notre communauté académique. Nous sommes enfin particulièrement soucieux des répercussions de ces évènements sur l’ensemble des étudiant•es et des personnels de l’établissement qui sont soumis actuellement à de très fortes pressions et, parfois, à des menaces.

Le conseil d’administration affirme l’attachement de l’Institut à la liberté d’expression et au débat démocratique. Nous saluons les efforts des enseignant•es, des personnels et des étudiant•es ainsi que les mesures prises par la direction pour que l’ensemble des troubles constatés depuis déjà plusieurs mois cessent. Nous attendons aussi de l’inspection générale diligentée par la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qu’elle contribue à ramener la sérénité au sein de notre établissement.

 

> Télécharger la motion du CA du 9 mars 2021