La Doc’ au fil du temps

> Les ressources > La bibliothèque > La Doc' au fil du temps

Un bref historique

  • 1948 : Création de l’IEP
  • 1955 : Création d’un fonds de bibliothèque de l’IEP, à partir d’ouvrages venant de la Faculté de droit, sous la responsabilité de Marie-Thérèse Meyer. La bibliothèque est alors située au deuxième étage de l’ancien hôtel particulier du Duc de Clermont Tonnerre, situé rue Général-Marchand, au cœur du Grenoble historique, en face de la Faculté de droit.
  • 1963 : Claude Leleu, assistant à l’IEP, est nommé directeur du Centre de documentation.
  • 1965 : Paul Dupuis est nommé directeur du Centre de documentation.
  • 1966 : En octobre, installation de l’IEP dans les locaux nouvellement construits du domaine universitaire de Saint-Martin-d’Hères. Le centre de documentation emménage dans des locaux provisoires.
  • 1970 : Une deuxième tranche de travaux offre au centre de documentation un espace propre de 1 000 m2 avec 3 départements (ouvrages, périodiques, dossiers de presse), 4 salles ouvertes aux utilisateurs et 15 professionnels.
  • 1975 : Andrée Verdiel prend la tête du Centre de documentation. Développement de la formation des utilisateurs (visite de la bibliothèque, cours…).
  • 1984 : Premier pas dans l’informatisation, avec un système MicroMega (édition de fiches multiples).
  • 1990 : En juin, entrée dans Sibil, vaste réseau de catalogage partagé, regroupant 50 bibliothèques et sites universitaires (dont la BU Droit/Lettres de Grenoble), géré par le Centre de calcul universitaire de Montpellier (CNUSC). Deux terminaux sont à la disposition des étudiants.
  • 1991 : Mise en service du libre accès aux ouvrages. Réalisation d’une grande salle.
  • 1992 : Libre accès aux périodiques.
  • 1996 : Entrée dans ABSYS (Synorg), un système local intégré de gestion de bibliothèques : ouvrages, acquisitions, prêt, consultation simultanée des catalogues (OPAC). Des PC remplacent le matériel dédié.
  • 1997 : Le 22 septembre, Pierre Le Loarer prend la direction du Centre de documentation.
  • 1998 : En janvier, Internet pour tous.
  • 2003 : Le 1er septembre, Marc Sabin prend la direction du Centre de documentation.
  • 2004 : En janvier, mise en place d’accès Internet sans fil (Wifi).
  • 2005 : Équipement des documents en libre accès avec des puces RFID.
  • 2006 : Regroupement des collections ouvrages, presses et périodiques dans une seule salle.
  • 2007-2008 : Classement des ouvrages et des périodiques en Dewey.
  • 2009 : Remplacement du mobilier et de la signalétique. Lancement de CotéDoc’, la nouvelle newsletter de la bibliothèque.
  • 2010 : Intégration de la bibliothèque de la Préparation ENA. Journée Portes ouvertes au Centre de documentation.
  • 2011 : Changement du logiciel de gestion de la bibliothèque (Koha).
  • 2013 : Projet d’archivage des données de la recherche et publication des premiers Working papers.
  • 2014 : Création de la mission Archives administratives, mise en place d’une gestion électronique des documents (GED) pour les conventions, contrats de recherche.
  • 2015 : Mise en place d’EZ-proxy (easy proxy) pour simplifier l’accès distant à l’ensemble des collections numériques.
  • 2017 : Déménagement de la bibliothèque pour permettre la réalisation des travaux d’extension et de réhabilitation de la Doc’.

Les directeurs de la bibliothèque

  • 1955-1963 : Marie-Thérèse Meyer
  • 1963-1965 : Claude Leleu
  • 1965-1975 : Paul Dupuis
  • 1975-1997 : Andrée Verdiel
  • 1997-2003 : Pierre Le Loarer
  • 2003- … : Marc Sabin

Les financements reçus

Au carrefour des activités de recherche et d’enseignement de Sciences Po Grenoble, la bibliothèque tient une place centrale. Le fonds de la bibliothèque est extrêmement riche et outre le budget d’acquisition issu de fonds propres à l’IEP, le Centre de documentation a bénéficié de différentes aides financières afin de conserver cette qualité.

  • Un effort particulier a été apporté dans les années 2000 grâce au soutien de la région Rhône-Alpes et du Centre National du Livre.
  • Le conseil régional a financé la numérisation des mémoires et thèses disponibles à la bibliothèque.
  • Le CNL a financé les acquisitions d’ouvrages à destination des masters. Depuis sa création, la bibliothèque n’a cessé de se moderniser (informatisation de sa gestion, collections en accès direct), d’enrichir ses collections et d’étendre ses services (formation des utilisateurs, accès à l’information numérique…).