La Charte pour l’Égalité, contre les discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles

Bandeau-charte-déléguée

En mai 2018, Sciences Po Grenoble – UGA, les personnels de l’établissement, les associations étudiantes agréées Sciences Po Grenoble – UGA et les élues et élus étudiants ont souhaité s’engager dans une démarche conjointe d’élaboration d’une Charte pour l’Égalité et contre les Discriminations, adopté par le Conseil d’administration (CA) le 30 mai 2018.

Au regard d’une résurgence de signalements de violences sexistes et sexuelles portée par les réseaux sociaux au début de l’année 2021, la direction a décidé de renforcer les dispositifs existants, notamment en matière de lutte contre les violences sexistes et  sexuelles (VSS) avec le concours des élus et élues étudiantes et des associations agrées. Le 9 mai 2021, le Conseil d’administration a voté une motion validant les propositions de renouveler, restructurer et amplifier les actions menées depuis 2018. La Charte pour l’Égalité et contre les discriminations a été complétée pour prendre en compte la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Ce texte, modifié dans le cadre du Groupe de travail « Chartes », est devenu le 2 juin la « Charte pour l’Égalité, contre les discriminations, le harcèlement sexiste et les violences sexuelles ». Les réunions, animées conjointement par la directrice et Sophie Latraverse, ancienne directrice générale du Défenseur des droits et ancienne directrice adjointe du service juridique de la HALDE (Haute Autorité de la lutte contre les discriminations), ont réuni plus de 20 contributeurs volontaires issus de la communauté de Sciences Po Grenoble ‐ UGA (étudiantes et étudiants, représentants et représentantes des associations étudiantes, élues et élus étudiants, personnels administratifs et enseignants).
La version remaniée de la « Charte pour l’Égalité, contre les discriminations, le harcèlement sexiste et les violences sexuelles » a été adoptée à l’unanimité le 17 juin par le Comité technique de Sciences Po Grenoble ‐ UGA, le 28 juin par le Conseil des études et de la vie étudiante (CEVIE) et, finalement par les membres du CA du 6 juillet.

A travers cette réforme de la Charte Sciences Po Grenoble‐ UGA renforcera, en coordination étroite avec les autres Instituts d’études politiques, l’UGA, le Rectorat de région et le Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, l’ensemble des outils et des dispositifs destinés à lutter contre les discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles. Sciences Po Grenoble – UGA s’engage à prévenir et, lorsque des agressions sexistes et sexuelles ont eu lieu à soutenir et à défendre les victimes dans le périmètre des compétences d’un établissement d’enseignement supérieur.

+ d’infos sur la Charte pour l’Egalité et contre les Discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles
+ lire la Charte pour l’Egalité et contre les Discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles

 

Une Déléguée à l’égalité et à la lutte contre les discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles, personnalité extérieure et indépendante,  participe, aux côtés de l’administration de l’Institut et de sa direction, à la mise en oeuvre de la présente Charte et peut être saisie par tous les acteurs de Sciences Po Grenoble – UGA (personnel et usager) s’estimant victime d’une discrimination, de harcèlement et de violences sexistes et sexuelles ou s’estimant témoin de faits de discrimination, de propos discriminatoires, de harcèlement et de violences sexistes et sexuelles

+ d’infos sur Capucine CHARBIT, Déléguée à l’égalité, à la lutte contre les discriminations, le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles,