Le Label « Politique apaisée »

> Formation > Les labels transversaux > Le Label « Politique apaisée »

Ce label s’adresse à tous les étudiants qui souhaitent s’engager pour des missions d’intérêt général et contribuer à apaiser et améliorer les processus de la décision collective.

Si la confrontation des points de vue est une clé pour nourrir le débat démocratique, la conflictualisation de principe et la difficulté de dépasser les désaccords semblent des freins à la prise de décisions optimales ainsi qu’à une vie publique et à une société apaisée. Le Label propose aux étudiants des méthodes concrètes et scientifiquement validées pour renforcer leurs soft skills afin de les aider à mener leurs missions en faveur de l’intérêt général de façon constructive, collaborative et apaisée, même dans des contextes complexes ou conflictuels.

A l’heure où les crises (environnementales, géopolitiques, sociétales, sociales, sanitaires…) se succèdent et imposent de trouver de manière urgente des réponses collectives efficaces, il semble plus que jamais nécessaire de trouver de nouveaux chemins pour unir les forces et les compétences de chacun vers le bien commun.

Le Label « Politique apaisée » propose ainsi de transmettre aux étudiants et futurs décisionnaires les moyens de contribuer à un changement de paradigme vers moins de conflits et plus de coopération dans la vie publique. Les méthodes enseignées dans le label s’appuient notamment sur le développement des compétences psycho-sociales (CPS) telles que définies par Santé publique France et enseignées par l’UGA.

Les objectifs

L’objectif du label « Politique apaisée » est de permettre aux étudiants de nourrir leur réflexion concernant l’intérêt général et de les aider à renforcer leurs soft skills utiles pour mener leurs engagements et leurs projets en faveur de la collectivité.

Le développement des compétences psycho-sociales (en anglais soft skills) est encouragé par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis les années 1990 et plus récemment en France au travers des programmes scolaires et les stratégies de santé publique. Elles couvrent l’ensemble des capacités psychologiques d’ordre cognitives, émotionnelles ou sociales, permettant à l’individu de s’épanouir tout en s’adaptant aux exigences de son environnement.

Les activités pédagogiques proposées dans le cadre du label visent tout particulièrement à permettre de renforcer la confiance en soi et l’assertivité, le sens critique et la capacité à faire des choix raisonnés, à réguler ses émotions et à gérer le stress, à développer l’attention aux autres et à la communication bienveillante, à dépasser les conflits et des désaccords ou encore à stimuler l’intelligence collective.

L’objectif de plus long terme est de sensibiliser et de former de futurs décisionnaires qui par leur engagement pacifique pour l’intérêt général et leur capacité à nourrir le débat public de manière constructive et apaisée seront à même de contribuer à un changement de paradigme de société.

Les grands axes de la formation sont les suivants :

  1. Redonner son sens à la politique, retrouver le sens de l’intérêt général et de la coopération
  2. Mieux se connaître pour mieux servir les autres, renforcer sa confiance en soi
  3. S’apaiser pour apaiser le monde, régulation des émotions et gestion du stress
  4. Interagir de manière constructive, exercer son esprit critique, encourager l’intelligence collective
  5. Dépasser les désaccords et décider collectivement

Le format pédagogique et le déroulement

Le programme est interdisciplinaire et s’appuie notamment sur les méthodes validées scientifiquement de développement des compétences psychosociales telles que définies par Santé Publique France et enseignées par l’UGA et déjà promues en milieu scolaire.

Le programme s’appuie également sur la méthodologie des ateliers philo et des outils pédagogiques de l’Ecole de la Paix et de la Chaire Paix économique de Grenoble Ecole de Management. Il s’inspire également d’expériences de développement des compétences psycho-sociales en milieu politique et notamment du projet Mindful nation UK au Parlement britannique.

Les modalités pratiques :

  1. Ateliers pédagogiques essentiellement expérientiels avec éléments théoriques en support, lectures et pratiques entre chaque atelier
  2. Cycle de 30h, en dix ateliers de 3h en présentiel
  3. 15-20 stagiaires maximum, encourageant la mixité de parcours
  4. Modalités d’évaluation : écrit et pratique
  5. Les formateurs sont diplômés de l’UGA en développement des compétences psycho-sociales ou psychologie positive ou intervenants au sein de l‘Ecole de la Paix de Grenoble

Candidatez du 19 juillet 2022 à 12h au 9 septembre à 12h