Conférences-débats de Sciences Po Grenoble en milieu carcéral

 

Site_Conférences-débat milieu carceral

Ce programme, entamé en 2015, est permis par la convention de partenariat passée entre le centre pénitentiaire Grenoble-Varces, le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de l’Isère et Sciences Po Grenoble. Il répond à une forte demande des administrations ainsi que des détenus, de bénéficier d’espaces d’ouverture vers la culture et l’actualité.

Chaque mois, des enseignants-chercheurs de Sciences Po Grenoble vont dans deux centres pénitentiaires de l’Isère, Varces et Saint-Quentin-Fallavier, animer des rencontres sur des thèmes liés à l’actualité nationale et internationale, à l’histoire et à la citoyenneté. Les séances passées ont porté, entre autres, sur « La guerre au 21ème siècle », « Juifs et musulmans au Maghreb », « L’égalité femmes-hommes », « La géopolitique du Moyen-Orient », « Le racisme », « Médias et réseaux sociaux »…

Le format de la conférence-débat, de deux heures et avec un groupe réduit d’une quinzaine de détenus, permet de sortir du format magistral et de favoriser la discussion. Il ne s’agit pas tant de transmettre des connaissances que de partir de celles qu’ont déjà les détenus, pour les mettre en perspective, apporter des éclairages critiques voire des correctifs aux idées préconçues dont ils sont porteurs.

Ce programme, coordonné par Claire Marynower, chargée de mission engagement social et participation citoyenne, prend place dans une démarche plus globale de l’établissement « hors les murs », en direction de publics éloignés voire empêchés, et de responsabilité sociale, citoyenne et culturelle.

Découvrez l’article de presse publié dans Le Monde du vendredi 22 mars 2019, suite à la conférence-débat autour des élections européennes animée par Simon Persico, enseignant-chercheur à Sciences Po Grenoble : https://bit.ly/2PTlHBk