COMMUNIQUÉ – MISE AU POINT DE LA DIRECTION DE SCIENCES PO GRENOBLE-UGA

COMMUNIQUE

Grenoble, le 21 décembre 2021

La direction de Sciences Po Grenoble-UGA a appris par voie de presse la décision de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de « suspendre (…) tout financement et toute coopération avec l’établissement ».

Pour rappel, le soutien financier de la Région en lien avec l’IEP de Grenoble-UGA ne consiste pas en des subventions mais essentiellement en l’attribution de bourses aux étudiants, de soutien aux projets de formation continue et à l’action sociale, notamment pour faciliter l’accès d’un jeune public éloigné ou empêché à l’enseignement supérieur et à l’emploi.

Cette décision regrettable risque ainsi d’affecter des étudiants et publics ayant des difficultés d’accès aux études supérieures ou à une formation.

Cette décision semble par ailleurs motivée par un motif politique, davantage que par la réalité de la situation au sein de l’institution, alors même que l’IEP Grenoble-UGA aurait à gagner du soutien de tous les acteurs soucieux de l’intérêt des étudiants et de la communauté universitaire.

La direction estime ainsi nécessaire de rétablir certains faits, tout en réitérant son attachement à la sérénité des expressions de chacun.

1. La direction se tient toujours aux côtés des équipes de l’IEP Grenoble-UGA lorsque nécessaire, mais réprouve toute instrumentalisation de cas particuliers

Plusieurs professeurs, dont M. Kinzler, ont subi ces derniers mois des attaques et des menaces inadmissibles entraînant de graves conséquences, y compris pour leur sécurité. La direction s’est tenue à leurs côtés comme elle se tiendrait sans réserve aux côtés de tout collègue pouvant subir des pressions ou des attaques personnelles en raison de ses opinions. L’Inspection générale de l’Éducation, du sport et de la recherche (IGESR) a d’ailleurs souligné que les mesures nécessaires avaient bien été prises par la direction de l’IEP pour protéger la sécurité des enseignants publiquement mis en cause, notamment à travers un accompagnement personnalisé des personnels touchés.

Pour autant, les relations entre un professeur au sein de l’IEP et la direction sont du ressort des relations entre un employeur et un membre de son personnel ; elles sont à ce titre de nature privée. La direction de l’IEP de Grenoble-UGA n’a ainsi pas vocation à s’étendre publiquement sur des mesures de nature disciplinaire prises au sein de son établissement à l’égard d’un agent public.

Elle rappelle simplement que toute décision de ce type est scrupuleusement fondée sur des éléments objectifs, déconnectés des remous du débat public et strictement relatifs aux obligations professionnelles des personnels de l’IEP de Grenoble-UGA et au statut de fonctionnaire. Elle joue pleinement son rôle et suit en ce sens les recommandations du rapport de l’IGESR de mai 2021, notamment sa toute première recommandation.

La direction de Sciences Po Grenoble-UGA désapprouve par conséquent toute instrumentalisation pouvant entretenir la moindre ambiguïté quant à sa position ou à ses motivations.

2. L’IEP de Grenoble-UGA est une institution ancrée dans la République et traversée par les mêmes débats que la société

L’IEP de Grenoble-UGA fait désormais l’objet d’accusations ineptes de « dérive idéologique et communautariste », de « wokisme » ou encore de « cancel culture », qui n’ont aucun fondement ni réalité dans son fonctionnement.

Les débats qui traversent la société ont nécessairement une résonance particulière au sein d’une école d’études politiques qui vit au rythme de la démocratie et des grands débats de son époque depuis sa fondation en 1948.

Mais Sciences Po Grenoble-UGA, comme toute institution universitaire en France, est un établissement de la République, fermement attaché à ses principes fondamentaux, à la laïcité et à l’universalisme. La direction est particulièrement vigilante au respect de ce cadre républicain et tient à ce que les débats qui se tiennent dans son enceinte soient respectueux de ces principes. Il s’agit là d’une condition indispensable au bon déroulement des enseignements et du débat d’opinions, quelles qu’elles soient. Elle n’en déviera jamais et n’en a jamais dévié.

3. Les graves incidents de mars 2021 ont poussé la direction à agir pour garantir l’ordre et le bon fonctionnement de l’institut dans le cadre d’une évolution plus globale de l’IEP

La direction de l’IEP Grenoble-UGA considère les menaces qu’ont subies deux professeurs, fait inédit au sein de l’établissement, comme particulièrement graves, d’autant plus après l’attentat commis à l’encontre de Samuel Paty. Elles sont le prolongement consternant et imprévisible d’un conflit interpersonnel porté de manière incontrôlée sur la place publique. Elles sont également le fait de comportements virulents, malveillants et minoritaires qui sont le reflet de tensions qui traversent la société, et dont les conséquences peuvent être préoccupantes. Il est du rôle d’une institution d’enseignement supérieur comme Sciences Po Grenoble-UGA de protéger de telles dérives les personnes qui y enseignent et qui y étudient.

La direction de l’IEP, établissement composante de l’UGA depuis le 1 janvier 2020, prend pleinement la mesure de cette problématique et s’engage dans un travail de réflexion pour adapter ses moyens et ses dispositifs, pour prévenir de telles situations à l’avenir et retrouver la pleine sérénité au sein de l’établissement. Le rapport de l’IGESR apporte notamment un éclairage précis et des recommandations précieuses pour faire évoluer son organisation et sa gouvernance. Sciences Po Grenoble-UGA a déjà mené des efforts de redressement très significatifs qui ont porté leurs fruits depuis 2015, de nouvelles mesures ont été prises depuis septembre 2021, mais le chemin n’est pas terminé.

Ce travail de poursuite de la modernisation de l’IEP doit être entrepris dans un contexte apaisé, libéré de toute tentative de récupération et de tentation de l’anathème. Il donnera lieu dans les prochaines semaines à davantage d’explications et de communications à l’attention des parties prenantes de Sciences Po Grenoble-UGA et fera l’objet d’un suivi rigoureux.

D’ici là, la direction reste pleinement ouverte au dialogue avec tous les acteurs attachés à Sciences Po Grenoble-UGA et disposés à apporter leur contribution pour faire avancer les choses.

Y compris le président de Région, dont nous souhaitons qu’il puisse revenir sur sa décision dans l’intérêt des étudiants et de la communauté éducative, d’autant que les motifs avancés à ce jour seraient susceptibles de conduire à son irrégularité.

.

À PROPOS

Sciences Po Grenoble – UGA
Depuis le 1er janvier 2020, Sciences Po Grenoble – UGA est un établissement-composante de l’Université Grenoble Alpes. Sciences Po Grenoble – UGA propose, en cinq ans, un parcours intellectuel ambitieux destiné à former les décideurs et décideuses de demain. Bénéficiant des atouts d’une grande école, Sciences Po Grenoble – UGA participe pleinement au développement de l’Université Grenoble Alpes. Notre établissement se distingue par le caractère pluridisciplinaire de la formation qu’il propose dans le domaine des sciences sociales et la force de sa recherche en science politique.
http://www.sciencespo-grenoble.fr/

L’Université Grenoble Alpes – UGA
Dans le top 100 des meilleures universités mondiales du classement de Shanghai 2020, ancrée sur son territoire, pluridisciplinaire et ouverte à l’international, l’UGA regroupe l’ensemble des forces de l’enseignement supérieur public à Grenoble et Valence. L’établissement réunit 3 établissements composantes : Grenoble INP, Sciences Po Grenoble, l’Ecole nationale d’architecture de Grenoble et 23 composantes académiques. 55 000 étudiants et étudiantes dont 9000 étudiantes et étudiants internationaux, 3200 doctorants et 6600 personnels se répartissent sur plusieurs campus. Les organismes nationaux de recherche CEA, CNRS, INRIA et INSERM sont associés encore plus étroitement à l’Université Grenoble Alpes pour développer une politique commune en recherche et valorisation à l’échelle internationale. Les relations avec l’INRAE, l’IRD et le CHU Grenoble – Alpes sont également favorisées par la création de cette nouvelle université.
www.univ-grenoble-alpes.fr


Contact presse

Service communication – Sciences Po Grenoble – UGA
contact-communication@sciencespo-grenoble.fr
Tél : 06 25 32 65 54