« Histoire de la France contemporaine, L’Empire des Français (1799-1815) » Par Arélien Lignereux

Pour se distinguer d’une bibliographie pléthorique sur le Premier Empire, cet ouvrage peut faire valoir trois ambitions majeures : rassembler, renouveler, anticiper.

Rassembler : il manquait une grande synthèse suggestive qui ne se laissât pas prendre aux rets de la biographie anecdotique, de l’histoire événementielle ou du roman national, et saisisse le régime à la fois comme une république et une monarchie, en le replaçant dans le contexte postrévolutionnaire.

Renouveler : Aurélien Lignereux saisit les flux qui innervent ses diverses parties dans une perspective délibérément européenne, suivant les récentes recherches d’historiens anglo-saxons et italiens, sans cesser d’interroger le lien entre Napoléon et les 40 millions de Français embarqués dans l’aventure impériale.

Anticiper : il s’agit aussi de poser les fondements d’une histoire nouvelle qui prenne au sérieux l’idée impériale comme expérience, certes inachevée mais décisive dans les représentations collectives, de transmutation de la nation française en Empire, avec toutes les contradictions qu’implique la rencontre entre expansionnisme et universalisme.

 

 

 

Aurélien Lignereux, « Histoire de la France contemporaine, L’Empire des Français (1799-1815) » aux éditions du Seuil – coll. L’Univers historique. 432 pages